lundi 21 octobre 2013

Mon papa Pirate


Descriptif :

Auteur : David Cali
Illustrateur : Maurizio A.C. Quarello
Editions : Sarbacane
Date de sortie : 3 octobre 2013
Public : dès 7 ans


Pourquoi ce livre ?


J'ai lu cet album dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Sarbacane. Je tiens à remercier Claire Stacino pour sa gentillesse.


Le mot de l'éditeur :

Un garçon découvre que son pas est un héros - mais pas celui qu'il croyait.


Résumé et avis :

Pour beaucoup de petits garçons, leur papa est un héros. C'est le cas dans ce magnifique album qui peut être découpé en deux parties.

Tout d'abord, on découvre une famille composée d'un petit garçon et de ses parents. Le père est très souvent absent et lorsqu'il revient une fois par an, pour l'été, il raconte à son fils ses périples en tant que pirate. Il lui décrit son équipage : le Barbu, Cigarillo, le Tatoué et tant d'autres. L'année de ses neuf ans, le petit garçon et sa mère reçoivent un télégramme leur annonçant que le père a été victime d'un accident dans la mine dans laquelle il travaillait. Heureusement, il en a réchappé mais est à l'hôpital. L'enfant et sa mère partent donc le voir jusqu'en Belgique.
La seconde partie de l'album a lieu des années plus tard, lorsque le père reçoit à son tour une lettre. Celle-ci l'informe de la fermeture de la mine. S'ensuit alors un nouveau voyage vers la Belgique mais avec la famille au complet cette fois-ci. Le fils va découvrir qui sont réellement le Barbu, Cigarillo, le Tatoué et les autres et comprendre pourquoi son père lui a menti toutes ces années, et que finalement il y avait une part de vérité dans toutes ces histoires.

Il s'agit d'un album magnifique qui pour une fois ne s'adresse pas aux enfants les plus jeunes. C'est un énorme coup de coeur pour moi !


Les points positifs :


- l'histoire est très originale
- les illustrations sont vraiment belles
- le public visé change un peu de l'ordinaire (à partir de 7 ans)


Les points négatifs :


- Les personnages principaux n'ont pas de nom, surement pour mettre en valeur ceux de l'équipage. Cependant, j'aurai préféré que le fils en ait un. Je ne saurais pas dire pour quoi mais l'absence de son prénom dans l'album m'a gênée.
- J'ai trouvé qu'il y avait un manque de détails sur la notion du temps. L'auteur reste très vague sur ce thème et cela m'a dérangée car l'album se passe sur une durée assez étendue.


Je l'ai lu dans ce livre :


"Quand j'étais petit, mon papa n'était jamais à la maison. Il ne revenait qu'une fois par an chez nous, en Italie, pour les vacances d'été. Il sentait la mer, mon papa. Parce que c'était un pirate. Un grand pirate. A peine arrivé, il me prenait sur ses genoux. Il déroulait une grande carte qui sentait la poussière et me montrait un par un tous les endroits où il était allé. Et chaque fois, il me racontait comment lui et sa bande avaient attaqué là un navire, épargnant la vie de l'équipage en échange de tous ses trésors."


La petite musique du livre : 



Ma note :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une réaction ? Une critique ? Allez-y, c'est à vous de vous exprimer.